histoires

MANGER #4: RESPIRER

Victor Truviano est un mystère qui gêne. Ni homme ni femme, il est lent et aérien, souriant et ça en est insupportable, et, irrémédiablement son existence nous interroge et est matière à débat.
Victor a grandi à Gerli, dans la province de Buenos Aires, dans une modeste petite maison de lotissement entourée d’arbres qui, depuis la rue, laissent entrevoir une typique mère de famille avec son tablier dans l’embrasure de la porte qui ouvre sur la maison. Jusqu’à ses 20 ans, Victor s’est dédié au violon et était soliste dans le grand orchestre de Lanus. Un musicien de plus parmi les habitants du sud de la province de Buenos Aires, jusqu’à ce qu’une tendinite l’arrache à sa passion et le laisse complètement vide.
Le «prána» c’est l’énergie vitale du monde. Etre «pranique » c’est ne recourir qu’à cette forme d’alimentation pour se nourrir, c’est-à-dire ne rien manger du tout, jamais. Victor est l’un des «respiriens» ou «praniques» les plus célèbres du monde. Il voyage sur tous les continents pour donner des conférences et partager les «transmissions» qui lui ont été transmises alors qu’il était enfant et qui le guident sur le chemin du bonheur.
Victor Truviano est une promesse impossible à réaliser. Qui peut croire que quelque chose de ce genre est possible? Dans quel but une personne peut-elle décider d’arrêter de manger et de boire? Quelqu’un souhaiterait-il d' accompagner ce processus ne serait-ce que pour quelques jours? N'est-ce pas une faute de goût que de cesser de manger par plaisir dans une Argentine où certains n’ont pas de quoi se nourrir ou utilisent la grève de la faim comme moyen de protestation? Charlatan, gourou ou être exceptionnel: qui est Victor Truviano?
Vingt-trois personnes ont participé à la retraite qui a eu lieu en février 2013 à Pilar, dans la province de Buenos Aires, pour vivre une expérience pranique. Un jeûne de onze jours par pur plaisir et avec l’intention d’aller y chercher des réponses improbables.

001_PON0452784.jpg

Le jeûne réduit les heures de sommeil. Certains participants se lèvent tôt et se faufilent à travers le bois pour voir le jour se lever.

001_PON0452784.jpg
002_PON0452785.jpg

Rodrigo Grondona passe par son quatrième jeûne. C'est la main droite de Victor qui dépose en lui toute sa confiance et le place comme possible successeur pour les prochains projets à mettre en route en Argentine.

002_PON0452785.jpg
003_PON0452786.jpg

Mateo est arrivé en moto avec deux grands sacs à dos. Dans le premier, il transportait ses affaires et dans l'autre une corde qu'il a tendue entre deux arbres pour marcher sur l'air à la manière des équilibristes et du slackline.... (+)

003_PON0452786.jpg
004_PON0452787.jpg

Miguel vit à Villa Lujuriaga dans le département de La Matanza, une zone difficile de la banlieue de Buenos Aires. Il a pu visiter l'Inde et pendant ces 11 jours il a partagé toutes ses connaissances sur la religion et les légendes du Bhagavad Gita.

004_PON0452787.jpg
005_PON0452788.jpg

Chaque participant devait amener sa propre bouteille en verre pour recevoir les jus que préparait Victor durant les jours de jeûne avec liquide.

005_PON0452788.jpg
006_PON0452789.jpg

Koni et Pablo. Elle est conseillère en image et lui coiffeur. Trois participants ont abandonné durant le processus. Pas eux.

006_PON0452789.jpg
007_PON0452790.jpg

Joaquin Espinacas, Teresa, Jorge et Mateo. Le premier est un fameux chef de Raw Food – Alimentation vivante de Buenos Aires. Les premier jours, le corps élimine des toxines et purifie le sang. Ce processus s'accompagne d'une énorme fatigue et de forts maux de tête.... (+)

007_PON0452790.jpg
008_PON0452791.jpg

Silvia est de Cordoba, ce processus sont ses vacances. Ils étaient seulement cinq personnes quand elle l'a fait pour la première fois il y a cinq ans. Elle dit que même si celui-ci a été plus difficile pour elle, elle n'hésiterait pas à le refaire à nouveau.

008_PON0452791.jpg
009_PON0452792.jpg

Après les 3 jours secs, les participants ont décidé de préparer un feu de bois pour attendre la cloche de minuit, signal pour pouvoir boire leur premier verre d'eau.

009_PON0452792.jpg
010_PON0452793.jpg

Victor participe du feu de camp un des soir du processus.

010_PON0452793.jpg
011_PON0452996.jpg

Andrés est psychologue et originaire de Cordoba. Il est un des rares à ne pas être au moins végétarien. Ses filles l'ont prévenu dit-il: «Si tu perds du poids, ne te montre pas, nous ne voulons pas te voir maigre.»

011_PON0452996.jpg
012_PON0452997.jpg

Pablo vient d’Uruguay. Il travaille dans une entreprise d’informatique. Il cherche une voie plus spirituelle pour sa vie.

012_PON0452997.jpg
013_PON0452998.jpg

Miguel, Jose et Evelyn. José vient de Colombie. Il a fait le voyage spécialement pour faire le jeûne. Il rentre à Bogota à peine le processus fini.

013_PON0452998.jpg
014_PON0452999.jpg

Dana dit qu'elle a attendu ce moment toute sa vie. Elle met beaucoup d'espoir dans ce processus pour amorcer un changement radical dans sa vie.

014_PON0452999.jpg
015_PON0453000.jpg

Classe de yoga donnée par une des participantes.

015_PON0453000.jpg
016_PON0453001.jpg

Jour de jeûne de mots. Victor souhaite avec cette journée de silence insister sur la partie spirituelle du processus.

016_PON0453001.jpg
017_PON0453016.jpg

Federico en est à son second processus. Les 5 premiers jours du processus s'accompagnent de fortes migraines et d'une fatigue extrême due au travail du corps pour éliminer les toxines.

017_PON0453016.jpg
018_PON0453017.jpg

Teresa vend des produits de soins cosmétiques. Elle vit le processus avec beaucoup d'humour et de joie. Un jeûne prolongé produit des effets sur le corps que la plupart des participants ne connaissaient pas et qu'ils découvrent avec plaisir.

018_PON0453017.jpg
019_PON0453018.jpg

Evelyn et Caro durant une classe de bio-energétique l'avant-dernier jour du processus. Toutes deux âgées de 23 ans, elles sont les plus jeunes du groupe.

019_PON0453018.jpg
020_PON0453019.jpg

Caro sert une soupe de carottes le dernier soir du processus.

020_PON0453019.jpg
021_PON0453020.jpg

Tous les soirs, Victor donnait une conférence à l'intérieur de la maison. Tous les participants y assistaient.

021_PON0453020.jpg
022_PON0453021.jpg

Dernier jour de jeûne. Les participants peuvent, s’ils le souhaitent, reprendre de la nourriture. C'est la fin de la retraite et à partir de ce jour, chacun pourra faire ce qu'il veut de ce processus.

022_PON0453021.jpg
PON0429157.jpg

Portrait de Victor Truviano.
En 2018, Victor Truviano a été denoncé par plusieurs femmes. Les preuves, qui incluent archives digitales et documentations filmées, sont formelles.

PON0429157.jpg